Les sommets enneigés du Kleinwalsertal

A Oberstdorf, par une nuit claire d’hiver, celui qui lève le regard au-delà des toits enneigés du village s’émerveillera des lueurs parsemant les versants de la vallée. Ce sont les lumières des petites localités de Mittelberg, Hirschegg et Riezlern.

Pour changer un peu des stations de ski suisses, je suis partie l’hiver dernier à l’attaque des sommets autrichiens. Plus précisément dans le Kleinwalsertal, vallée située non loin du Lac de Constance, tout au bord de la frontière avec l’Allemagne. Le voyage devant permettre un article dans le magazine pour lequel je travaille, il était évident qu’on s’y rendrait en train. Départ donc de Berne pour trois petits jours, chargés comme pour deux semaines puisque nous emportons nos affaires de ski.

Vendredi: journée en train et découverte de Mittelberg

Le trajet est long – un peu plus de 5 heures –  mais très confortable puisqu’on a le grand privilège de voyager en première classe. Changement à Zurich, et départ direction le Lac de Constance. Par la grande fenêtre panoramique, on admire les paysages qui défilent à toute allure. Le train longe quelques instant l’étendue aux reflets bleutés pour atteindre l’Autriche voisine, déjà vêtue de son manteau d’hiver. Un crochet par l’Allemagne pour changer de train à Lindau, et nous voici en route vers le petit village bavarois d’Oberstdorf, porte d’entrée vers le Kleinwalsertal.

a train_switzerland-photos.ch
switzerland-photos.com

La vallée alpine appartient au district de Bregenz mais présente la particularité d’être totalement dépourvue de liaison routière directe avec le reste de l’Autriche. À Oberstdorf, en Allemagne donc, on profite d’une bouffée de l’air pur et vivifiant avant de quitter ce joli décor pour se rendre en Autriche. Le bus part de la gare vers les sentiers escarpés de la vallée. Le paysage défile lentement, parsemé de hauts sapins blancs, de chalets authentiques et d’étroits sentiers bloqués par la neige.

Les nombreux hameaux du Kleinwalsertal sont facilement atteignables grâce aux cinq lignes de bus. On traverse Riezlern, son casino et ses jolies terrasses parfaites pour l’après-ski, puis Hirschegg et ses nombreux hôtels, pour atteindre Mittelberg, à 1215 mètres d’altitude. La Neue Krone, notre hôtel, se trouve au centre du village. Ce dernier s’avérera idéal comme point de départ pour visiter la vallée.

 

hotel
© Neue Krone

C’est vendredi après-midi, nous n’avons que 48 heures pour découvrir le Kleinwalsertal. Les bagages posés dans notre jolie chambre (simple et confortable), nous partons à pied pour voir le village. Il s’étend le long d’une route principale peu fréquentée (les transports publics ont la cote ici) et se compose surtout de jolis chalets et de quelques hôtels. L’église se trouve au milieu et au sommet de Mittelberg.

On prend goût à voyager en basse saison. Il n’y presque personne dans les ruelles. Une épaisse couche de neige fraîche recouvre les trottoirs, les murets et les bancs. Même le tipi qui attend les skieurs au bas des pistes est presque désert. L’occasion de s’arrêter savourer une bière pour clore cette journée. Le programme de demain sera riche et, on l’espère, ensoleillé.

Samedi: neige fraîche et aventure(s)

Au-delà de sa beauté, la vallée offre un joli choix d’activités hivernales. En organisant le voyage avec l’office du tourisme du Kleinwalsertal, on m’a demandé ce que nous aimerions faire lors du séjour. Partant du principe qu’on irait skier par nous-même, j’avais proposé du ski de fond ou une excursion en raquettes. Le deuxième choix ayant été retenu, nous prenons le bus direction Ifen où nous retrouvons Birgit par une matinée ensoleillée. Elle est guide de montagne pour la Bergschule, qui organise des sorties accompagnées dans le Kleinwalsertal.

samedisamedi2

Elle nous fournit notre matériel: raquettes, bâtons, pelle à neige et boitier pour retrouver nos corps en cas d’avalanche. Euuuh..? Il nous manque peut-être quelques détails sur le programme. Impression renforcée lorsqu’elle s’assure que tout le monde a bien pris son pique-nique. Un pique-nique? Quel pique-nique?! On pensait partir pour un petit tour en raquette qui nous permettrait de profiter des pistes l’après-midi… Nous voilà en fait en route vers les plus hauts sommets de la station, pour plus de cinq heures de randonnée freestyle en dehors des sentiers balisés. D’où l’équipement complet pour assurer notre sécurité en cas d’avalanches.

Ça promet! On essaie de ne pas trop s’énerver ni de s’inquiéter. On trouve un petit pain et une branche de chocolat qui feront office de dîner et on embarque sur le télésiège qui nous permettra d’atteindre le début de notre expédition. Les raquettes chaussées, notre groupe s’élance en commençant par une montée bien escarpée pour atteindre un sommet et une vue à couper le souffle. À moins que ce ne soit l’effort. Ou la peur, vu le sentier extrêmement étroit et parsemé de cailloux que nous avons escaladé sur les derniers mètres… Allez, on respire et on profite du panorama.

DSC_0042.JPG
DSC_0046DSC_0055

La suite de la randonnée se compose de pentes pleines de poudreuse et de montées sur des versants immaculés. On marche à la file indienne posant nos raquettes dans les traces de la guide, ou on s’élance dans les descentes en courant (c’est plus facile, paraît-il). Le décor est unique. Les montagnes alentours projettent leurs sommets blanchis sur la toile bleue du ciel. Le soleil brille, le silence règne. On est seuls au monde!

raquette1raquette2mieuxraquette4raquette3WhatsApp Image 2018-02-13 at 10.40.40DSC_0083

On rejoint finalement un chemin balisé après plus de trois heures d’effort et d’émotions. On profite de l’occasion pour proposer à la guide de continuer sans nous. L’expérience était incroyable, mais c’est assez pour les novices que nous sommes. Retour au télésiège et descente jusqu’au village. Nos jambes ont assez travaillé pour aujourd’hui et, vu l’heure avancée, notre souhait de chausser les skis est oublié.

sentier2sentier1

La Neue Krone ne se contente pas de nous héberger, elle nous nourrit également le soir. On y mange très bien, il y a deux menus à choix. Nous décidons ensuite de descendre à Riezlern pour boire un verre et tenter notre chance au casino avant de rentrer nous coucher, épuisés par cette journée pleine de surprises.

Dimanche brumeux et retour en Suisse

Il a encore neigé durant la nuit et le temps est plutôt mitigé. Notre train part en début d’après-midi déjà, nous n’avons donc pas le temps de skier aujourd’hui. On décide de monter quand même au sommet des pistes de Mittelberg en espérant y trouver le soleil. Depuis le petit observatoire, la vue n’est pas vraiment dégagée (!), mais en direction de la vallée, on profite de quelques rayons de soleil.

DSC_0001dimanchevuedimanche

Dernière promenade dans le village. On admire ces jolis chalets et cette ambiance pleine de neige et de calme avant de reprendre le bus direction Oberstdorf, chargé de nos skis, finalement pas utilisés du week-end! Le séjour a été très court, mais c’est un bon repérage pour d’éventuelles vacances.

dimanchedimanche6dimanche4dimanche7dimanche8dimanche5

Verdict: des vacances de ski en Autriche?

Ces quelques jours au Kleinwalsertal nous ont permis d’avoir un aperçu des possibilités de cette destination. Si nous n’avons pas eu le temps de skier, nous avons tout de même eu un joli aperçu des pistes lors de notre expédition du samedi. La documentation reçue m’a confirmé que les possibilités sont nombreuses.

Les skieurs apprécieront la diversité et la richesse des pentes autrichiennes. Grâce aux différentes stations du Kleinwalsertal, l’expérience est multiple. Les larges pistes conviennent également aux enfants et aux débutants. Du côté de Riezlern, le snowpark Crystal Ground est très réputé pour l’originalité de sa configuration. Les amateurs de freestyle pourront y expérimenter des sensations extraordinaires, d’autant plus que le parc reste ouvert durant la soirée chaque mercredi.

La montagne autrichienne réserve d’autres plaisirs. En plus des excursions en raquettes, on peut également y pratiquer le ski de fond sur plus de 50 kilomètres de chemin balisé et gratuitement accessible. Trois parcours sont proposés, chacun au départ de l’une des localités principales. L’occasion de savourer la douceur de l’hiver en découvrant les paysages de la région.

Destination idéale pour les familles aussi, le Kleinwalsertal offre une magnifique plongée dans l’hiver autrichien. La région est facilement atteignable depuis la Suisse et recèle un éventail de possibilités pour tous ceux qui souhaitent expérimenter la beauté et les plaisirs d’un hiver à la montagne.

WhatsApp Image 2018-02-17 at 15.33.55


INFORMATIONS UTILES

Accès

  • En train: environ 5 heures de voyage depuis Berne. Direction Zurich, puis Lindau, Immenstadt et finalement Oberstdorf.
  • En voiture: en partant de Berne, il faut compter environ 4h30 de route en empruntant plus ou moins le même itinéraire que le train.
  • Le bus pour le Kleinwalsertal circule tous le jours, départ de la gare d’Oberstdorf trois fois par heure.

Logement
Hôtel «Neue Krone» à Mittelberg. Situé tout près d’un arrêt de bus et point de départ idéal pour les diverses activités. C’est un joli hôtel, mais il y a de nombreuses autres options dans les localités du Kleinwalsertal.

Activités
Plein d’infos utiles sur le site officiel du Kleinwalsertal (pour autant qu’on parle allemand ou anglais).

Pour une excursion en raquettes, contacter la Bergschule. Notre expérience a été surprenante, parce que nous n’étions pas du tout au courant de ce qui nous attendait. Même si c’était dur, nous avons eu du plaisir à découvrir ces sommets avec l’expertise d’une guide de montagne. La Bergschule propose diverses options: randonnées d’une demi-journée, d’une journée, expéditions de quelques jours ou jusqu’à une semaine.

Merci à l’office du tourisme du Kleinwalsertal pour l’invitation à ce voyage. Cet article reflète évidemment mon avis personnel 🙂

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s