Yverdon-les-Bains, au carrefour du monde

Je ne le savais pas: Yverdon est la deuxième ville du canton de Vaud. Elle compte plus de 30’000 habitant⋅es et d’intéressants arguments culturels, historiques et touristiques. En octobre, j’ai été invitée à la (re)visiter avec mes fameuses lunettes de touriste. On y va?

Pourquoi tout le monde rigole quand je mets «voyage de presse» et «Yverdon» dans la même phrase? Probablement parce qu’on a souvent des préjugés sur les petites villes et la proportionnalité de leur intérêt. C’est évidemment faux, et c’est justement ce que j’essaie toujours de suggérer par ici. Je vais éviter de te resservir mon laïus sur les vacances qui commencent sur le pas de la porte, mais je me permets de t’inviter à y repenser parce que je crois que bien que «la maison is the new club med» et «l’OFSP is the new tripadvisor».

Bref, j’ai donc été invitée en voyage de presse à Yverdon et ça m’a fait super plaisir de refouler les pavés de la jolie cité vaudoise. J’ai eu la chance de m’y promener avec un guide, historien passionné et passionnant – à mon humble avis la meilleure façon de visiter un endroit tant j’aime qu’on me raconte des histoires. Dans cet article, je t’emmène pour une journée parfaite à la découverte d’Yverdon. Pour que ça fonctionne, ferme les yeux, imagine la caresse du soleil d’automne et l’innocence de l’Entre-Deux-Vagues…

La plage est le meilleur endroit pour commencer n’importe quelle journée. En se promenant au bord du lac de Neuchâtel, on apprend que l’histoire d’Yverdon remonte à très loin: c’est l’une des plus anciennes villes de Suisse. Des vestiges témoignent d’une activité près de 4000 ans avant notre ère déjà. On en a un aperçu avec les menhirs de Clendy «apparus» ici lors de la correction des eaux du Jura, qui fit considérablement baisser le niveau du lac. On en sait encore très peu sur la raison de leur présence et sur leur fonction à l’époque. On profite d’être un peu à l’écart de la ville pour traîner sur la plage, aux portes de la réserve naturelle de la Grande-Cariçai. La proximité avec la nature est très appréciable.

On remonte dans le temps en rejoignant le centre-ville. Cet endroit que l’on considère aujourd’hui comme la vieille ville était à un moment la nouvelle ville, comme me l’explique mon guide. Yverdon fut en effet tout d’abord érigée près des termes, notamment en raison des vertus attribuées à la source thermale sulfureuse, lieu de culte pour les civilisations de l’époque. Grâce à sa situation privilégiée, au carrefour de nombreuses voies de circulation et de navigation, la cité se développe très tôt par ses activités commerciales. Cette expansion se poursuivra en plusieurs étapes durant les siècles suivants: développement architectural sous la domination savoyarde, puis bernoise; engouement intellectuel et culturel pendant les Lumières; attrait touristique grâce au centre thermal, encouragé notamment par l’arrivée du chemin de fer.

Pour savourer l’empreinte de l’histoire sur Yverdon, on prend le temps de s’arrêter sur la place Pestalozzi, au pied du superbe château. D’ici, on admire les monuments qui témoignent de ce passé avant de se faufiler dans les ruelles, levant le nez vers les façades colorées.

Les jolies ruelles d’Yverdon regorgent de bons restaurants. Je me suis arrêtée au café de la Promenade, à quelques encablures du centre ville, où j’ai été séduite par la déco éclectique, les produit locaux, la carte des bières artisanales et la playlist à base de Velvet Underground. Une adresse que je te recommande vivement! J’en ai mis plusieurs autres en fin d’article si jamais.

L’histoire d’Yverdon est vraiment passionnante et si cela t’intéresse, tu peux aller la découvrir en visitant le musée historique situé dans le château. Pour ma part, j’ai opté pour un passage à la Maison d’Ailleurs, le musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires. Avoue, rien que le nom en jette. Depuis quelques jours, il y a une exposition sur les monstres, à voir de toute urgence.

À titre personnel, je ne suis pas du tout fan d’eau chaude et d’escapades thermales, mais si c’est ton cas (et que tu lis cet article dans un futur décoronastique), tu dois absolument terminer ton séjour à Yverdon par une baignade. Les Bains sont construits sur une source thermales dont les bienfaits ont attiré nombre de touristes à travers les époques. Si tu en as les moyens, tu peux également dormir sur place en séjournant au Grand Hôtel des Bains. Pratique pour profiter d’une parenthèse embuée et relaxante. J’ai eu la chance d’y passer la nuit et l’accueil était au top!


Informations utiles

Pour plus de détails

D’autres bonnes adresses 🍴

  • Le double R pour les burgers classiques et incontournables
  • Le Don Camillo pour la bonne cuisine italienne, jusque tard le soir
  • Le Café l’Intemporel pour la chouette ambiance et le vaste choix de bières artisanales
  • La boulangerie Gerber Wyss pour une pause café dans un super joli cadre
  • Près des Bains, la Csara pour la cuisine familiale et l’extrême gentillesse du personnel


Un tout grand merci à l’Office du tourisme d’Yverdon-les-Bains (en particulier à Luca Grand-Guillaume Perrenoud) pour son accueil, à Christian Schüle, guide et historien, et à Gretz Communication pour l’invitation. Cet article est le reflet de mon expérience et de mon avis personnel. Ce voyage fera également l’objet d’un article dans le Magazine ATE.

12 commentaires sur « Yverdon-les-Bains, au carrefour du monde »

  1. Merci de m’avoir fait redécouvrir ma ville d’enfance!

    Bon week-end!

    Alain Sumi Chemin de l’Etang 3 1543 Grandcour 026 667 19 84 079 463 09 14

    >

  2. Génial cet article! Je me réjouis d’aller découvrir les menhirs lors de mon passage en Suisse.
    À bientôt,
    Bises,
    Michelle

Répondre à Sarah Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s