Soleure: escapade barock’n’roll

Oui, j’ai osé ce titre. Petite ville au bord de l’Aar, Soleure éblouit par son caractère diversifié. Dans ses décors baroques se mêlent une vie culturelle bouillonnante et une verte nature. C’est la destination parfaite pour quelques jours de dépaysement à deux pas de la Suisse romande.

La belle ville de Soleure me (re)faisait de l’œil depuis plusieurs mois. J’étais venue il y a déjà quelques temps et j’avais adoré son ambiance éclectique. Entre le prestige du passé baroque et la fièvre moderne, elle a forcément quelque-chose de séduisant à t’offrir.

Dans le programme, j’avais prévu d’arriver à Soleure par bateau. C’eut été un bel hommage aux bateliers qui acheminaient le vin sur le canal d’Entreroches et sur l’Aar non sans vérifier consciencieusement la qualité de leur cargaison, donnant l’expression bien connue «être sur Soleure». Mais les intempéries de ces derniers temps ont rendu la navigation interdite, j’ai donc opté pour l’infaillible chemin de fer. Le train est idéal pour rejoindre la jolie ville au bord de l’eau; depuis la gare, on s’aventure en quelques enjambées dans les ruelles du centre-ville.

Comme de nombreuses villes, Soleure fait de son passé un argument touristique majeur. «La plus belle ville baroque de Suisse», annonce l’office du tourisme dans sa communication, alignant les façades immaculées et les riches décorations dorées de ses monuments. On commence forcément par découvrir la cathédrale St-Ours, emblème de la ville. Derrière sa façade néoclassique en marbre soleurois, l’édifice religieux renferme un riche décor baroque. Lorsqu’elle n’est pas en travaux, la tour de la cathédrale offre un magnifique coup d’œil sur les environs.

Au centre-ville, les jolies enseignes surplombent des vitrines de produits d’ici et de marques d’ailleurs. À chaque coin de rue, on rencontre de jolies fontaines colorées qui me rappellent un peu celles de Bienne. Toute hésitante, la météo suspend ses gros nuages dans le ciel et ajoutent une ambiance baroque à toutes les rues.

Juste en dehors de la ville, une courte promenade mène jusqu’au somptueux château de Waldegg et ses jardins baroques. Construit au 17e siècle, il témoigne d’un épisode central de l’histoire de Soleure. Durant plus de deux siècles (précisément de 1530 à 1792), elle était la ville des ambassadeurs de France, devenant un haut lieu de la diplomatie et des arts. Elle garde de cet époque un important patrimoine, entre édifices religieux, demeures bourgeoises et châteaux.

Bien que Soleure soit très loin de la métropole bruyante et irrespirable, j’avais envie d’ajouter à ma visite une promenade loin des pavés du centre-ville, au cœur de la nature. Dans les gorges de Sainte-Vérène, juste en dehors de la ville, on profite du silence et de la fraîcheur de la forêt.

Très accessible, la promenade ne prend qu’une petite demi-heure. Elle conduit jusqu’à l’ermitage de Sainte-Vérène, endroit mystique où pourrait tout aussi bien vivre une communauté d’elfes échappée de l’univers de Tolkien.

Prêt∙e pour un plongeon dans la version pétillante de Soleure? En seulement trois jours, j’ai eu le plaisir de faire se côtoyer l’histoire, la nature et une culture plus moderne. Pour ce dernier point, c’est du côté d’Attisholz, à quelques kilomètres du centre-ville, que ça se passe.

Sur le site d’une ancienne usine de cellulose se trouve aujourd’hui la plus grande friche industrielle du pays. Loin d’être laissé à l’abandon, l’endroit accueille de nombreux événements et quelques jolis troquets. Une visite incontournable pour sa culture alternative, ses murs couverts de fresques super photogéniques et son caractère atypique qui attire un public hétéroclite.

L’histoire, les vieux cailloux et les belles églises, c’est joli et souvent passionnant. Mais les vacances sont aussi l’occasion de ralentir le rythme. À Soleure, on traîne volontiers sur les innombrables terrasses du centre-ville. C’est au bord de l’Aar que j’ai le plus apprécié l’ambiance festive, les petites tables bruyantes, le sol en gravier et les guirlandes de lampions. Le soir, les rives se transforment en vaste fête; dans le flot d’une inlassable marée, des grappes de noctambules s’accrochent aux petits bars puis rejoignent le bord de l’eau, bière à la main.

J’ai l’impression que Soleure est trop peu connue et rarement choisie comme destination depuis la Romandie. Elle a pourtant tellement à offrir! Consacre-lui quelques jours et la jolie ville te révélera son charme aux multiples facettes. Et parfois même, il y fait beau, promis!


Informations utiles

Si le côté historique t’interpelle, profite de visiter la ville durant les Journées baroques de Soleure, du 14 au 22 août. Il y a un joli programme avec plein d’événements et de visites sur ce thème.

Mes recommandations
🖤 Rejoindre Soleure en bateau (depuis Bienne par exemple)
🖤 Visiter la cathédrale St-Ours et escalader sa tour lorsque ce sera à nouveau possible
🖤 Flâner dans les jardins du château de Waldegg et visiter l’intérieur pour en savoir plus
🖤 Profiter de l’ambiance mystique des gorges de Sainte-Verène
🖤 Découvrir la fièvre culturelle attachante d’Attisholz
🖤 Déguster le traditionnel gâteau soleurois à la confiserie Suteria (aux pieds de la cathédrale)
🖤 Boire l’apéro à la Grüne Fee, le premier bar à absinthe légal en Suisse
🖤 Savourer le soleil en mangeant au bord de l’Aar, par exemple à Solheure
🖤 Toujours regarder ce que propose l’office du tourisme

9 commentaires sur « Soleure: escapade barock’n’roll »

  1. J’adore Soleure 🙂
    Et si une fois tu y retournes, je te conseille le marché du samedi matin, c’est très joli et hyper vivant 🙂
    Bisous
    Virginie

    1. Oui, c’est une super jolie ville! Et le marché était au programme mais on a renoncé à cause de la pluie ;(
      À bientôt 🙂

  2. Chouette article, ça donne envie de découvrir Soleure! Je ne connais pas du tout mais ça ne saurait tarder 🙂

  3. Bravo Camille pour ce très bel article réalisé sur la plus grande ville baroque de Suisse! Beaucoup de plaisir à lire tes impressions de ce séjour soleurois!

Répondre à Justine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s