Randonnée d’automne au Lötschental

Pas besoin d’aller loin pour découvrir de jolis paysages. Direction le Valais pour profiter des dernières couleurs automnales à l’occasion d’une randonnée en sympathique compagnie.

Un dimanche matin du mois d’octobre, je m’échappe de la brume broyarde dans le train qui mène à Berne, puis jusqu’à Goppenstein. Dans les wagons, les habituels pendulaires somnolant de la semaine (dont je fais partie, hein) ont laissé place à d’autres voyageurs. Chaussures de montagne, sacs à dos Quechua, bâtons de marche, VTT et autre matériel sportif sont de rigueur. L’appel des sommets a fait sonner les réveils aux aurores, et le soleil du Valais ne faillit pas à sa réputation.

Depuis la gare de Goppenstein, je monte dans le car postal qui me dépose à Fafleralp, point de départ de la randonnée. C’est ici que je rencontre Chrissie, l’organisatrice de l’événement, ainsi qu’une petite dizaine de filles avec lesquelles je passerai cette journée. On ne se connait pas encore, mais nous avons toutes répondu à l’invitation de la communauté des « swiss mountain girls » (un compte Insta qui réunit les amatrices de montagnes, de jolis paysages et de promenade en Suisse).

SwissMountainGirls

Présentations faites, on attaque la randonnée. Le paysage est sublime! L’automne embrase les arbres, colorant les versants de la vallée. Les sommets gris et froids, saupoudrés de neige, se détachent sur le bleu du ciel.

Le chemin longe la petite rivière qui prend sa source au creux du glacier endormi tout au fond de la vallée. Premier arrêt obligé après quelques minutes. Nous sommes au bord d’un petit lac dans lequel se reflètent les arbres et les sommets. Le temps semble s’arrêter. On profite de la caresse du soleil matinal pour prendre quelques photos avant de se remettre en marche.

IMG_2635.JPGimg_26521.jpgIMG_2631IMG_2656IMG_2647

Notre groupe repart ensuite pour quelques kilomètres à plat. Le petit sentier serpente entre les mélèzes dorés. On longe encore les flots bouillonnants de la rivière, dont le cours se fait plus large maintenant.

IMG_2658IMG_2680IMG_2695IMG_2799IMG_2734IMG_2687IMG_2665img_2809.jpg

Notre objectif est la Anenhütte, une petite cabane que l’on aperçoit d’ici et qui se trouve à un peu plus de trois heures de marche de notre point de départ. Le chemin est très joli. Bientôt, les mélèzes se font plus rares et la montée plus escarpée. La signalétique blanc-rouge-blanc est remplacée par du blanc-bleu-blanc qui indique qu’on se trouve sur un chemin de randonnée alpine.

Nous avons choisi de suivre le sentier du glacier, un peu plus long que l’autre chemin. Sur les derniers kilomètres, à la file indienne, on attrape les cordes qui nous permettent de grimper sans glisser sur la pierre lisse. Arrivées au sommet, on profite d’un magnifique coup d’œil sur la vallée en pique-niquant, avant de redescendre par l’autre chemin.

IMG_2702IMG_2736IMG_2756IMG_2715IMG_2714IMG_2785IMG_2763


Informations utiles

  • Accès: en train jusqu’à Goppenstein, puis avec le Car Postal jusqu’à Fafleralp (environ 30 minutes de bus)
  • Randonnée: environ 5 heures de marche en tout. Sur les derniers kilomètres, nous avons choisi de suivre le Gletscherlebnisweg, ce qui est un peu plus long que par le chemin « normal ». Mais tout est bien indiqué, il suffit de suivre les panneaux.
  • Plus d’informations: Anenhütte (fermée en hiver) – Lötschental

2 commentaires sur « Randonnée d’automne au Lötschental »

  1. Great article and beautiful pictures Camille, thank you so much! Hope to see you soon again somewhere in the mountains 🙂
    Chrissie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s