Saint-Pétersbourg: cinq incontournables

La suite de mon périple en Interrail arrive très vite, avec la visite d’Amsterdam. Mais en ces temps de Coupe du Monde, je ne peux pas rater l’occasion de repartir pour la Russie, le temps d’un article. Voici donc cinq visites à faire lors d’un passage à Saint-Pétersbourg.

Petrograd, Leningrad, Petropolis, Sankt Piter-Bourkh,… La deuxième ville russe a été affublée de nombreuses désignations au cours de son histoire avant de devenir définitivement Saint-Pétersbourg. Construite sur le delta de la Neva au début du 18ème siècle, celle que les Russes surnomment « la capitale du Nord » symbolise l’ouverture du pays sur l’Europe.

Avant de partir pour le pays des Tsars, j’avais beaucoup lu que Saint-Pétersbourg était encore plus belle que Moscou, ce qui m’a convaincue d’y passer un jour de plus. J’ai pourtant personnellement préféré la capitale et son ambiance dynamique (c’est d’ailleurs probablement pour cela que je n’avais pas encore parlé de la seconde partie de mon voyage). Mais Saint-Pétersbourg ne manque pourtant pas de charme. Celle que l’on surnomme la Venise du Nord (encore?!) est d’ailleurs certainement encore plus belle en été, lorsque l’on peut ranger la toque fourrée pour profiter de la douceur du soleil.

Depuis Moscou, on rejoint Saint-Pét’ à bord du Sapsan, le train rapide russe. Le trajet dure un peu moins de 4 heures et coûte 2525 roubles, soit une quarantaine de francs. On débarque dans le district central, au bout de la rue principale du centre-ville.

SapsanSapsanIn

On y est? Alors voici ma sélection des cinq incontournables, sans ordre de préférence. Les photos ne sont pas top, je m’en excuse. La météo automnale y est probablement aussi pour quelque-chose.

1. Nevski Prospekt

La Perspective Nevski est la rue principale du centre-ville de Saint-Pétersbourg et l’une des avenues les plus célèbres de Russie. Longue de près de 5 kilomètres, elle part de la gare pour atteindre l’Amirauté, non loin du musée de l’Ermitage et d’autres monuments emblématiques de la ville.

En la parcourant, on capte un extrait de la diversité de Saint-Pétersbourg: riches bâtiments aux façades blanches, églises, enseignes branchées, restaurants, musées, monuments historiques, architecture classique, art-nouveau, façades colorées, ponts sous lesquels coule la Neva… L’agitation de cette artère principale de Saint-Pétersbourg est un mélange de saveurs dans lequel on plonge avec plaisir.

Nevski1Nevski2NevskiNevski3nevski4.jpgNevsk5iNevskiNuit

2. La forteresse Pierre-et-Paul

Au nord de la ville se trouve une petite île sur laquelle a été bâtie la forteresse Pierre-et-Paul. Il s’agit du lieu symbolique de la construction de Saint-Pétersbourg, en 1703. Dans son enceinte se trouvent notamment divers musées, le bâtiment de la Monnaie nationale, une prison, une crypte et une cathédrale, où sont enterrés tous les empereurs russes depuis la fondation de la ville. L’intérieur de cet édifice, dans les tons verts, vaut particulièrement le détour.

ForteresseYandex.jpg

ForteresseForteresse2ForteresseCathédraleForteressecat

3. Le musée de l’Ermitage

Cette visite est évidemment un incontournable de Saint-Pétersbourg. Au bout de Nevski Prospekt on reste quelques instants ébahis devant l’imposante façade du musée. À l’intérieur, plus de 60’000 œuvres sont exposées dans près de 1000 pièces (la légende dit que personne ne sait vraiment de combien de salles est composé l’Ermitage), faisant de ce musée l’un des plus grands du monde.

Ermitage.jpg

Même si l’on n’y connait rien en art, il FAUT y aller. Au-delà de la variété des objets qui retracent l’histoire de l’art de l’Antiquité à nos jours, l’intérieur en lui-même vaut la visite. Les salles sont magnifiques et on prend plaisir à se perdre dans cet immense dédale de couloirs, d’escaliers et de recoins. Conseil: prévoir suffisamment de temps! Environ une demi-journée, plus si tu es passionné d’art.

Ermitage2ErmitageBilletErmitage5Ermitage4Ermitage9Ermitage7Ermitage6Ermitage10ermitage11.jpg

4. L’église du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

Cet édifice religieux est également un symbole de la ville de Saint-Pétersbourg. Manque de chance, elle était en travaux en novembre dernier. Ajoute à cela le temps maussade et voilà que tu n’as plus envie d’y aller. Pourtant, c’est un très beau monument! L’intérieur est richement décoré innombrables peintures, la sobriété n’existe pas dans les églises russes 🙂

Avant de jeter un œil à l’intérieur, voici une photo épique de l’église Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé, pour te donner envie d’y aller! Mes skills en photoshop ne sont pas assez au top, l’image vient donc du site www.culture.ru.

SaintSauveurStSauveur1StSauveur2StSauveur3

5. Le couvent de Smolny

Je ne mets pas souvent les pieds à l’église en Suisse, mais pourtant c’est l’un des trucs que je préfère en voyage. Les édifices religieux sont fascinants, ils traduisent souvent une histoire riche et mouvementée, comme une empreinte du passé de la ville ou du pays.

Le couvent de Smolny se trouve un peu en dehors des attractions principales de Saint-Pétersbourg. On y croise d’ailleurs beaucoup moins de touristes et d’enseignes à leur attention. Le cadre est paisible. Le couvent est construit en forme de croix grecque, avec une petite église dans chaque coin et au centre, une cathédrale.

Pour la petite histoire, le couvent a été construit vers 1750 par Pierre le Grand, qui fonda lui-même Saint-Pétersbourg quelques années auparavant. ll était destiné à sa fille, Elisabeth Petrovna, mais cette dernière avait d’autres projets que celui d’entrer dans les ordres: en 1941, elle profite de l’instabilité politique pour mener un coup d’état pacifique et accède ainsi au trône, devenant Élisabeth 1ère, l’impératrice de Russie.

SMolny.jpg


INFORMATIONS UTILES

La photo de couverture de l’article vient d’ici.

J’espère que ce survol de Saint-Pétersbourg aura été intéressant! Si vous y êtes allés, n’hésitez pas à me dire ce quels sont VOS incontournables. Voici la carte qui résume les points de cet article.

carte.jpg

1. Forteresse Pierre et Paul
2. Musée de l’Ermitage
3. Église du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé
4. Gare de Moscou
5. Couvent de Smolny
Et de la gare au musée de l’Ermitage ou presque, Nevski Prospekt.

Retrouvez mes articles sur la Russie dans l’onglet consacré.

2 commentaires sur « Saint-Pétersbourg: cinq incontournables »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s