Dans la vallée des cascades

Avec sa vertigineuse cascade, Lauterbrunnen peint l’un des plus célèbres paysages de Suisse. Tu as forcément déjà vu des dizaines de représentations de la photo qui ouvre cet article. Pourtant, rien ne peut estomper la magie de découvrir un endroit pareil de ses propres yeux. Surtout après plus de deux mois sans sorties et en excellente compagnie.

Celle que l’on appelle la vallée des 72 cascades marie à merveille les ingrédients typiques d’une carte postale suisse: le tapis d’herbes fleuries parsemé de chalets, les sapins par milliers, les parois rocheuses abruptes qui montent jusqu’au ciel bleu et, en fond, la montagne saupoudrée de neiges éternelles (à savoir que cette éternité se situe vers 2050, sans vouloir être rabat-joie).

Quel plaisir de repartir à la découverte de la Suisse. Ce printemps spécialement ensoleillé n’a cessé d’éveiller des envies de randonnées et cette première «resortie» avait de quoi séduire. La profonde vallée de Lauterbrunnen a quelque-chose de magique. Elle aurait d’ailleurs inspiré Tolkien pour imaginer Fondcombe, la vallée des Elfes, ainsi que Goethe pour son poème «Chant des esprits au-dessus des eaux». J’aime ces paysages qui te font te sentir minuscule. Face à ces montagnes millénaires, on n’a d’autre réponse que l’humilité.

Dans le petit village de Lauterbrunnen, les touristes sont déjà de retour. Nous nous mêlons à leur flot, traversons la rue principale et rejoignons le parfait point de vue pour profiter de la vue sur la cascade la plus célèbre de la région.

La cascade du Staubbach est l’une des plus hautes de Suisse. Son nom signifie littéralement «ruisseau de poussière», en référence à l’explosion des milliards de minuscules gouttelettes d’eau qui s’éparpillent pendant leur vertigineuse chute.

Après avoir admiré cet incroyable décor, notre petite troupe se met en route pour la randonnée en direction de Wengen menée par Popy, le roi de la forêt. Notre pote à quatre pattes est au moins autant heureux que nous de cette excursion en pleine nature. La marche jusqu’à Wengen n’est pas longue mais bien escarpée. Le sentier tout en lacets nous fait grimper rapidement au-dessus de Lauterbrunnen.

Entre les arbres, la vue sur la cascade et la vallée accompagne notre ascension et impose quelques pauses bienvenues – regarder la vue, reprendre son souffle, s’émerveiller, photographier, vérifier si l’arrivée est proche, reprendre son souffle, et c’est reparti.

D’ici, on voit où Tolkien a puisé son inspiration ⭐

Après une heure et demie de marche, le petit village de Wengen pointe déjà le bout de ses chalets boisés. Nous décidons de nous perdre encore un peu dans les vastes prairies d’alpage et d’aller à la rencontre du train qui relie Wengen au reste du monde.

Décidément, la descente (ou même le plat) n’est pas encore au programme. Notre objectif est la jolie église pointue qui surplombe le village, parfait spot pour un pique-nique bien mérité. Dans les rues sans voitures de Wengen, les jardins débordent de fleurs et de plantes. Le printemps a bien fait son travail; les insectes bourdonnent de plaisir et la nature se peint de couleurs éclatantes.

Pour la descente, nous empruntons le même chemin abrupt jusqu’au creux de la vallée. Les genoux fatigués peuvent aussi opter pour le joli train vert qui ramène directement à la gare de Lauterbrunnen en à peine vingt minutes.

Informations utiles

Randonnée

  • Durée: 1h30 pour monter jusqu’à Wengen, environ 45 minutes pour redescendre
  • Dénivelé: +480m pour la montée
  • Départ: gare de Lauterbrunnen
  • Traverser le village en direction de la cascade (contre le Sud) puis prendre à gauche juste après le restaurant Schützen. Suivre le petit sentier pour avoir le magnifique point de vue sur l’église et la célèbre cascade du Staubbach. Descendre jusqu’au musée de la vallée (Talmuseum) puis suivre les panneaux jaunes de randonnée direction Wengen.
  • Plus d’infos sur la randonnée

Qu’est-ce qu’on boit?

C’est quand même le principe de la «Rando-binch»! Si on n’a pas la chance de déguster la bière artisanale savamment brassée par le copain de Vannie, on se rabat sur une Rugenbräu made in Oberland bernois.

Merci à la dream team

🌻 Fabrice (pour voir la même randonnée à travers l’objectif d’un pro)
🌻 Vannie
🌻 Popy

4 commentaires sur « Dans la vallée des cascades »

  1. L’endroit à l’air vraiment beau, merci pour cette bonne idée de promenade. Ce sera parfait pour une balade en famille ces prochains week-ends 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s