Randonnée avec vue sur le lac des Quatre-Cantons

En Suisse centrale, le Rigi surplombe le lac des Quatre-Cantons. À cheval entre les cantons de Lucerne et de Schwyz, il offre plusieurs jolies options de promenade quelle que soit la saison. Une destination parfaite pour une journée d’hiver étonnamment printanière.

Le week-end passé, j’avais le temps et l’envie de partir quelque-part en Suisse et j’ai choisi Weggis. Ou plutôt, Weggis m’a choisie; j’ai laissé booking me trouver un hôtel au meilleur prix, n’importe où en Suisse. Lorsque je suis tombée sur la photo de la chambre avec vue sur le lac, je n’ai pas hésité longtemps avant de réserver.

Le petit village touristique de Weggis se trouve dans le canton de Lucerne, non loin du chef-lieu éponyme. On s’y rend facilement en transports publics, de préférence en train jusqu’à Lucerne puis en bateau. Le trajet sur le lac en vaut vraiment le détour.

IMG_6785
IMG_6815

Ce mois de février a des allures de printemps et le soleil me donne envie de me promener dans les alentours. Ça tombe bien, le Rigi – «la reine des montagnes», comme on l’appelle ici – dresse son imposant profil juste derrière Weggis. Le choix en matière de randonnées et vaste. Avec l’aide de mon fidèle pote SuisseMobile et du site internet officiel du Rigi, je combine deux itinéraires et dessine le chemin que je souhaite parcourir. En voici un résumé:

Rigi
1

Le départ de cette randonnée se fait en fait à Vitznau, à dix minutes de bus (ou de bateau) de Weggis. On embarque dans le mythique train à crémaillère, direction le sommet du monde, ou presque. La ligne a été inaugurée en grande pompe en 1871, car il s’agissait alors de la première rame de montagne d’Europe. De ses origines, la rame conserve un style vintage qui va de la moquette de ses sièges au design de son logo.

Depuis Vitznau, le train entame une douce montée interrompue par de nombreuses haltes pour que les membres du personnel déposent le courrier dans les boîtes aux lettres des petites habitations qui parsèment la montagne. À bord, on s’extasie en suisse-allemand, en anglais, en japonais, devant la vue imprenable sur le lac.

IMG_6833
IMG_6850
IMG_6849
IMG_6862
IMG_6864

Plusieurs gares permettent de sortir du train pour poursuivre à pied, mais je reste à bord jusqu’au sommet. Le Rigi Kulm, situé à près de 1800 mètres d’altitude, marque le début de ma promenade.

2

L’objectif est de rejoindre Rigi Scheidegg, le sommet voisin. Le chemin longe la voie de chemin de fer et descend sur plusieurs kilomètres avec superbe vue sur le lac de Zoug.

IMG_6875
IMG_6883
IMG_6881

La neige date de plusieurs jours, elle est éparse et dure. Le vent balaie le paysage et dessine sur les versants des sillons blancs et réguliers. Mais il ne fait pas froid.

Au détour d’un virage, la vue s’ouvre sur le lac des Quatre-Cantons et les montagnes enneigées en arrière-plan. Un pont permet de faire une pause en profitant du coup d’œil magique sur le lac des Quatre-Cantons.

IMG_6914
IMG_6920
IMG_6918
IMG_6906

Là, juste après le pont, les panneaux jaunes de randonnées proposent deux options pour rejoindre Rigi Scheidegg. Je te conseille d’opter pour le chemin étroit qui part sur la droite et escalade la montagne. Il est plus pentu sur quelques centaines de mètres, mais la récompense est à couper le souffle!

IMG_6928

Le sentier des crêtes est simplement magnifique. La marche est facile et agréable. Attention de ne pas rater la bifurcation qui permet de remonter en direction de Rigi Scheidegg (au lieu de suivre Vitznau). Elle est indiquée par les panneaux, mais le début est très étroit et ne ressemble pas forcément à un sentier de randonnée. C’est ici que démarre la montée, assez escarpée au début.

IMG_6965
IMG_6935
IMG_6953
IMG_6974
IMG_6979

On retrouve avec plaisir la neige avant de rejoindre un large chemin plus fréquenté. La fin du parcours est agréable et la montée plus facile. Quelques derniers lacets et me voici au sommet! D’ici, on profite de la vue sur le Rigi Kulm, mon point de départ, et sur le lac de Zoug à ses pieds.

IMG_6982
IMG_6988
3

La petite pause était bien méritée et particulièrement agréable. À la terrasse du restaurant Berggasthaus, je profite du soleil et m’attarde un peu en tendant l’oreille vers mes voisins russes. Malgré cinq mois de cours, je constate que mon niveau ne va pas suffire pour engager la conversation et me résous à attaquer la descente. Pour rejoindre Weggis, les options sont multiples. Je pensais profiter du téléphérique, mais il relie l’autre versant de la montagne et le trajet depuis Goldau en bus et train serait un peu long. Finalement, je décide de poursuivre à pied. Il est encore tôt est la météo est trop clémente pour ne pas en profiter.

IMG_6991

Je dévale les pâturages et m’émerveille de cette vue dont je ne vais probablement jamais me remettre. Le sentier n’est pas indiqué sur la carte précédente car seulement recommandé en été. Mais comme dit plus haut, les températures n’ont rien à voir avec l’hiver et la descente est vraiment agréable bien qu’assez raide. Il s’agit en effet d’un chemin de randonnée de montagne, plus difficile qu’un simple chemin de randonnée (je te mets des infos à ce sujet dans le lien à la fin de l’article).

IMG_6995
IMG_7004
IMG_7010
IMG_7014
IMG_7016

Environ au milieu de la descente, on rejoint la civilisation et la randonnée se poursuit le long de la route bétonnée. Après quelques contours, le panneau jaune indique à nouveau deux options pour rejoindre Vitznau. J’ai choisi de partir à droite sur le petit chemin qui ne longe plus du tout la route. Attention, c’est une option un peu difficile; le chemin est étroit et particulièrement raide. Il y a des échelles à descendre à certains endroits et plusieurs petites rivières (cascades?) à franchir. Le chemin est assez glissant et il faut vraiment faire preuve de prudence. La toute fin est une looongue descente abrupte qui fait mal aux genoux (la vieille 😂). Bref, je ne recommande pas forcément cette option si tu es peu habitué·e à ce genre de marche, si tu crains les courbatures et/ou si tu marches avec des enfants.

IMG_7028
IMG_7029
IMG_7036
IMG_7047

Retour à Vitznau en fin d’après-midi, juste à temps pour prendre le bateau et profiter d’un coucher de soleil exceptionnel depuis le balcon de l’hôtel.

IMG_7065
IMG_7072
IMG_7093

Informations utiles

Au sujet de la randonnée
  • Départ de Vitznau Station, montée en train avec le Rigi Bahn (30 minutes): horaires, tarifs.
  • Durée de la randonnée:
    · Rigi Kulm – Rigi Scheidegg: environ 2h30
    · Rigi Scheidegg – Vitznau: environ 2h30
  • Difficulté:
    · Rigi Kulm – Rigi Scheidegg: facile
    · Rigi Scheidegg – Vitznau: moyen (recommandé seulement s’il n’y a pas (trop) de neige)
  • Inspiration SuisseMobile: itinéraires de randonnée hivernale 570 et 571 (plus ou moins, au final je ne les ai pas suivis exactement, mais les panneaux sur place sont les indicateurs les plus fiables)

7 commentaires sur « Randonnée avec vue sur le lac des Quatre-Cantons »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s