Les vacances d’automne

Ce n’est pas vraiment un article comme ceux auxquels je t’ai habitué⋅e, et je ne suis pas vraiment en vacances, d’ailleurs. Mais j’ai profité de ce dimanche pour traîner dans les vignobles près chez moi et immortaliser l’éphémère magie de l’automne.

C’était parfait.
J’avais plein de choses à faire, ce dimanche. J’ai commencé par les coucher sur le papier, l’une en-dessous de l’autre. J’ai dessiné un petit carré vide au début de chaque ligne pour avoir le plaisir d’y faire une croix à chaque fois qu’une tâche est faite. J’ai ouvert la fenêtre en grand pour sentir le vent d’octobre s’engouffrer dans l’appart’ et, cinq minutes après, j’ai commencé à frissonner et fini par mettre des chaussettes. Puis j’ai attaqué ma liste. J’ai fait mes devoirs de russe, lancé une machine, écrit quelques messages, corrigé quelques chapitres pour un travail de master, essayé d’avancer sur un article pour ce blog, trié et retouché des photos, regardé le curseur clignoter sur place dans mon fichier Word presque vide.
Et finalement j’ai décidé de prendre deux heures de vacances.

Je suis partie dans le Vully voir l’automne se glisser dans les vignes et les colorer de ses mille teintes. J’ai regardé ces allées parfaites courir sur les vallons et plonger vers le lac de Morat. J’ai croisé du monde, à pied et à vélo. J’ai marché sans but précis, appareil photo sous le bras, Tigers Jaw dans les oreilles (notamment cette chanson) et le soleil sur ma face.
C’était parfait.

6 commentaires sur « Les vacances d’automne »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s